Termes Horlogers

Publié le 23/06/2010 à 19:02 par horlogerie

 

De quoi dépend la précision d’une montre mécanique ? 

La précision d’une montre mécanique dépend de nombreux paramètres, dont la qualité des différents composants et la maîtrise du réglage qui reste, pour nous, le critère essentiel de la précision.

 

Qu’est-ce que l’isochronisme ? 

L’isochronisme est la propriété que possède un organe régulateur d’accomplir ses oscillations dans le même temps, quelle que soit son amplitude.

 

Qu’est-ce que le réglage ?

Le réglage est l’ensemble des opérations effectuées par l’horloger sur l’organe régulateur (le balancier-spiral) et qui assurera la bonne marche et la précision de la montre.

La prise en compte des paramètres affectant l’isochronisme de cet organe (variation du moment de force transmis au balancier, forme géométrique et fixation du spiral, variation de position de la montre et des conditions ambiantes telles que l’humidité, la température et le magnétisme) requièrent de l’horloger une habileté manuelle exceptionnelle ainsi qu’une grande maîtrise.

 

Quelle est la précision au porter d’une montre mécanique?

Le réglage exécuté dans les positions horizontales et verticales (5 positions) permet de garantir une marche diurne au porter se situant entre -3 et +12 secondes par jour. 

De plus, un système réglant, raquette ou masselottes de réglage, permet encore d’affiner ce résultat en fonction des indications du porteur. Il est alors courant d’obtenir une précision de marche inférieure à +10 secondes par jour, soit une avance maximum de 5 minutes par mois.

 

Quel est le rapport de précision entre une montre quartz et une montre mécanique ?

Comparée à une montre à quartz, la montre mécanique offre, certes, une précision inférieure quant au résultat. Ce sont deux approches du temps fondamentalement différentes. Les écarts de précision entre les deux technologies sont importants :

  • Un mouvement mécanique a une précision de l’ordre de 1 minute par semaine, 5 minutes par mois, 1 heure par année.
  • Un mouvement à quartz varie de 1 seconde par semaine, 5 secondes par mois, 1 minute par année.
  • Si l’on met ces chiffres en rapport les uns avec les autres, on constate qu’un mouvement électronique assure une précision au moins 60 fois supérieure à celle d’un mouvement mécanique. En effet, l’électronique permet une précision quasi absolue. Toutefois, à l’échelle humaine, la montre mécanique confirme, par sa fiabilité et son exclusivité, la confiance que l’on peut accorder à quatre siècles d’histoire horlogère.

 

Pourquoi les Manufactures choisissent-elles de mettre des mouvements quartz dans certains de ses modèles ?

Les mouvements quartz équipent une partie des montres dame, en particulier là où la dimension d’un mouvement mécanique automatique trouve sa limite. De plus les mouvements quartz sont parfaitement adaptés aux montres joaillerie qui ne sont pas destinées à être portées en permanence.

Les critères de qualité techniques et esthétiques des mouvements quartz sont rigoureusement comparables à ceux de des mouvements mécaniques.

 

Quelle est la différence entre un chronographe et un chronomètre ?

Chacun de ces deux termes a un sens particulier, à ne pas confondre. 

  • Le chronomètre est un label donné à un instrument horaire qui satisfait à des critères de précision et de fiabilité particuliers.
    Le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC) est l’organisme indépendant qui est chargé de faire passer des épreuves définies par les normes suisse (NIHS) ou internationales (ISO). Il contrôle notamment la précision de marche des montres dans des positions et à des températures variées. Il délivre les bulletins de marche en cas de réussite de ces épreuves.
  • Le chronographe est une montre dotée d’un mécanisme supplémentaire permettant, sur demande, de mesurer des intervalles de temps.
    Un chronographe est souvent un chronomètre. Par contre un chronomètre n’est pas nécessairement un chronographe.

 

Qu’est-ce qu’une montre automatique ?

Dans une montre automatique ce sont les mouvements du poignet qui produisent l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Cette énergie, captée par une masse oscillante (en or sur certain mouvements), est transmise au ressort moteur par un rouage. Le ressort s’enroule progressivement autour d’un arbre et accumule ainsi cette énergie.

Elle est ensuite distribuée régulièrement au mouvement de la montre.

 

Combien de temps faut-il pour remonter complètement une montre automatique ?

Ceci dépend essentiellement du tempérament et de l’activité du porteur. La réserve de marche maximum sera atteinte dans un temps variant de quelques heures à plusieurs jours. 

Lorsque cette réserve de marche maximum est atteinte, un système ingénieux permet au ressort de barillet de débrayer dans son tambour, afin de lui éviter une surtension qui entraînerait la casse d’un ou de plusieurs éléments du système automatique.

 

Quelle est la réserve de marche minimum d'une montre mécanique ?

Dans les montres la réserve de marche minimum se situe entre 36 heures pour les montres de petites dimensions et 40 heures pour les plus grandes en moyenne.

Certaines montres atteignent 72 heures de réserve de marche. Ex : Audemars Piguet

 

Qu’est-ce qui définit la fiabilité d’une montre ?

La fiabilité est la probabilité qu’offre un matériel de fonctionner sans défaillance.

Dans une montre mécanique, qui est appelée à fonctionner 24 heures sur 24, le balancier dont la fréquence est de 21 600 alternances par heure parcourt 678 m à l’heure ou 5857 km par année, distance considérable pour un mobile de 10 mm de diamètre environ.

Cette performance est possible grâce à l’utilisation de paliers en rubis, dont le diamètre moyen est inférieur à 1 mm, qui limitent usure et frottements. A l’intérieur de ces pierres, un réservoir à huile est creusé, dans lequel l’horloger dépose une goutte de lubrifiant invisible à l’œil nu.






DERNIERS ARTICLES :
Termes Horlogers
De quoi dépend la précision d’une montre mécanique ?   Qu’est-ce que l’isochronisme ?   Qu’est-ce que le réglage ?
forum